Fort de notre héritage bénédictin, nous ne pouvions décidément pas clôturer ce séjour sans passer par l’Abbaye de Westminster. En effet, les origines de cette dernière remonteraient à l’installation d’une congrégation de moines bénédictins au milieu du dixième siècle. Assez parlé histoire me direz-vous ? Et bien non, direction le British Museum et ses collections incontournables. En parlant d’incontournable, quoi de mieux qu’un « fish & chips » pour reprendre des forces avant la visite nocturne sur les traces de Jack the Ripper ? 
Tomorrow : home sweet home !
image1.jpegimage2.jpegimage3.jpegimage4.jpegimage5.jpegimage6.jpegimage7.jpeg

Categories:

Tags:

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *